Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • homme au logis (sans reproche)

    j'ai marre !
    à faire la poésie dis
    je dis que
    j'ai marre

    alors je fais le tambour
    pis quand j'ai assez balayé
    (mon tambour à pédale est rétro)
    je remets la poésie

    mais là ça vire au marre de marre

    et je regarde par la peinture
    lourdaud qui prends mon ballet

    j'ai paressé rien n'a avancé assez
    mon amour je rétropédale

    mes filles regardent la télévision
    j'ai pas dressé rien n'a assez avancé

    or dînatoire
    j'y fais du bidon et des répétitions
    dans les relations d'approbation
    mais c'est pas possible que je voudrais écrire un balai

    rêve oyons
    ou faire une pièce aux tambours tremblante
    dès qu'on y est la musique de la chambre
    voilà du poisson nature aux yeux gros qu'est

    mort

    qu'enfin je vais mitonner

  • Petite fleur

    Je ne t'ai pas chantée encor, tu ne m'es pas étrangère autant que la première Vénus

    et tu es reconnaissante alors dans mes pas quand jamais je n'ai vu cet amour en nos us.

     

  • fune et railles

    sous le vent s'est fendu en deux mon lila blanc :
    l'un seul à plat l'autre debout chez les voisins

    lil3.jpg

     

     

     

     

    celui-ci est un branchage à fagoter tant
    il est si faible scion que je couperai   fin

  • K

    un anachronique frelon vibrionnait
    dans l'atelier alors que déjà mes oreilles
    sifflaient, mince automne ou la feinte indifférence
    j'observais l'abdomen dessiné de bombances

    on lisait la scélératesse jaune et noire
    si attirante et belle d'aspect aux enfants
    qui ne savent rien du venin ni de ce dard
    où je ne vis que brunes ou blondes un temps

    soit cet intersigne mais ainsi était-elle
    des méchants ayant compris ce que les gentils
    ne comprendront jamais elle en faisait un miel !

    depuis plusieurs jours j'apercevais au carreau
    ce désespérant insecte emprisonné là
    de son fait et arrivé d'on ne sait que trop

  • niaiserie sur l'amitié et la trentaine finissante

    à la trentaine ennemie

    m'aperçois que mes amis

    n'en sont plus et j'ai vielli

    dis jamais n'avoir failli

    et vois quand d'autres échoient

    leur embarras point de joie